De l'huile de coude, et du lin...(et pas l'inverse)

23 avril 2014

A l'approche des beaux jours le Moëlleux se pare de lin.

C'est une matière hyper  galère à travailler quand il s'agit d'être

précis au poil de cul BARBE ! barbe (rhooo)..., hum.., mais le rendu

me plait vraiment. C'est classe sans être prétentieux,

souple, frais, naturel, irrégulier...

Bref, les dernières commandes en image:

Un coussin "Blind test" spéciale Rolling Stones:





Dos en lin gris chiné




























































Et un coussin 35/50 pour un jeune homme :




Ho! Du lin gris chiné pour le verso! incroyable!




































A bientôt!

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Toujours un aussi beau travail et le lin, j'adore !!! Magnifique !!!

    RépondreSupprimer